top of page
  • Photo du rédacteurhélène duquesnay

Comprendre et se libérer de l'éjaculation précoce

Dernière mise à jour : 5 juin 2023


"Éjaculation précoce"... - Un jour, il y a longtemps peut-être, vous avez posé ce nom,

cette étiquette, sur une réaction spontanée de votre corps.

Vous en aviez déjà entendu parler, de cette malédiction masculine, vous l'aviez découverte dans des magazines, à la télé, en écoutant la radio, ou en discutant avec des potes...


Elle traînait là, au-dessus de votre tête, comme un gros nuage noir ou une épée de Damoclès...

On espère que « ça » ne nous tombera pas dessus, que ça sera pour le voisin, mais pas pour nous.

- Et puis ce jour-là, après cette brève relation sexuelle, votre cerveau analytique a fait le lien entre ce qui venait de se passer et ce dont vous aviez entendu parler :

"Oh non, c'est pas vrai ! Je suis éjaculateur précoce !" Depuis cette révélation intérieure, les doutes, les questions, la pression n'ont cessé de s'accentuer, ainsi que tout ce qui va avec : angoisses, peurs, dévalorisation de soi...


> Aujourd'hui elle vous prive d'une sexualité saine, épanouie et légère.

Vous êtes obnubilé par le "timing", le contrôle,

vous avez des questions et des peurs qui tournent en boucle :

-"Il faut que ça dure le plus longtemps possible " -"Je ne satisfais pas ma femme !" - "Je suis nul, je n'arrive même pas à gérer !" - "Qu'est-ce que je peux faire pour que ce soit plus long ?!" - "C'est pas possible je ne vais jamais y arriver !!"

- « Je ne suis pas un vrai homme ! »

- « De toutes façons ça fait tellement longtemps, maintenant c'est foutu ! » La culpabilité, la honte, le jugement terrible sur soi-même, la dégringolade de l'estime de soi, la perte de confiance... vous connaissez par coeur ! Au fil du temps, toutes les pensées négatives qui AUTO-ALIMENTENT et AGGRAVENT votre problématique se sont amplifiées.


Mais QUE FAIRE ?? > Vous avez consulté des psys, des sexologues, vous faites de l'hypnose, de la sophro... Tout ça vous a un peu aidé à gérer cette difficulté, à supporter cette souffrance, mais on ne va pas se mentir : si vous lisez ces lignes c'est que le problème est toujours là, trop présent, terriblement envahissant, n'est-ce pas ??



*****

> ALORS J'AIMERAIS VOUS POSER UNE QUESTION :

"Que se serait-il passé dans votre vie si, comme n'importe quel animal, vous n'aviez JAMAIS entendu parler d'éjaculation précoce ?..." ...?... ...??... ▶️ Ceci est la première question que je pose aux clients qui viennent me voir pour ça. Pourquoi ?

Car elle permet de prendre conscience de plusieurs choses essentielles : ↪ L'éjaculation précoce est une ÉTIQUETTE que l'on pose sur ses épaules à un moment donné, qui n'existe QUE parce que le cerveau l'a associée à un événement donné, à un instant T. ↪ Une fois que le cerveau a créé cette étiquette "je suis éjaculateur précoce", cette étiquette DEVIENT une réalité qui S'AUTO-ALIMENTE et renforce sa PROPRE EXISTENCE. ↪ Une fois que la réalité est créée, et estampillée "problème", le cerveau va alors chercher à comprendre "pourquoi j'ai ça" (il fait des liens avec notre passé, notre histoire etc...). Mais à chaque fois que l'on se dit :"Ah je comprends ! Je suis comme ÇA parce que... et parce que …", que fait-on à un niveau inconscient ?

On continue de dire en substance :« j'ai un problème, et LA PREUVE, c'est que ça vient de ça ou ça !».

On continue d'alimenter cette croyance, donc cette réalité : "J'ai un problème", "je suis éjaculateur précoce".

TOUTES LES COMPRÉHENSIONS DU PROBLÈME

ALIMENTENT LA "RÉALITÉ" DU PROBLÈME

↪ De même, aller voir des psys, essayer d'apprendre à gérer, utiliser des techniques pour tenter de réguler, de contrôler..., bref tout ce que l'on met en place pour LUTTER CONTRE ce "problème" ALIMENTE encore le fait "d'avoir un problème"...



Or quel est le but principal de notre cerveau ancestral ?


Notre cerveau a un seul et unique objectif : notre SURVIE ! ⚠️



A tout instant notre cerveau cherche à nous PROTÉGER,

à nous éviter tout problème considéré comme « danger potentiel » !



> Ainsi, dès lors qu'il considère que quelque chose pourrait nous impacter «dangereusement», le cerveau met en place automatiquement des stratégies d'alerte, une surveillance accrue du « danger », ainsi que des RÉPONSES ÉMOTIONNELLES (évitement, stress, angoisses, lutte...) afin de NOUS ALERTER et que nous restions vigilants par rapport à ce qui a été PERCU comme « dangereux ».


(Bon, dans l'absolu, avoir ce gardien rigoureux et vif est plutôt une bonne chose en soi ! ;) )


Malheureusement, le cerveau ne fait pas vraiment la différence entre problème RÉEL et problème créé de toutes pièces par... lui-même !


Un peu comme un serpent qui se mord la queue, votre cerveau a identifié à instant T un élément qui pouvait devenir un problème (« l'éjaculation précoce »), il a donc généré une appréhension sensée vous alerter si cela devait se produire, mais ce faisant, il crée en vous des peurs et des réponses émotionnelles très fortes qui nourrissent ce qu'il redoute.


Plus vous nourrissez et alimentez ce « problème » comme étant « un problème », plus votre cerveau gardien-du-temple décuple ses facultés et stratégies de protection !


Toutes ces réponses génèrent des réactions qui semblent disproportionnées (mais légitimes pour votre cerveau !), qui amplifient votre peur que ça se reproduise (donc le « danger potentiel » !), votre cerveau augmente donc encore ses stratégies de protection : la charge émotionnelle s'intensifie, les angoisses, le stress, et donc la pression.


C'est un cercle vicieux dont vous ne connaissez que trop bien les conséquences !



*****


Bon d'accord, mais alors ?


EN QUOI LE PROCESS DE DÉPOLARISATION® EST-IL DIFFÉRENT ?



> Le process ciblé et rigoureux de Dépolarisation®, parce qu'il est totalement contre-intuitif, factuel et concret, permet au cerveau de RÉINITIALISER toute sa compréhension de l'ensemble.


> A l'instant où le cerveau comprend enfin que tout ça n'était qu'un leurre, qu'il n'y a AUCUN « DANGER », il est rassuré et vous LIBÉRE immédiatement de toutes les stratégies et charges émotionnelles qu'il avait mises en place pour vous « protéger ».


> En 1 ou 2 séances, c'est un véritable « RESET », une transformation profonde et définitive, vous êtes libéré de ce pseudo-problème !



Vous souhaitez en savoir plus ?

Vous vous demandez si c'est fait POUR VOUS ?


> Profitez d'un entretien OFFERT pour que l'on en discute ensemble :

↪ Me contacter : Hélène Duquesnay, 06 85 96 63 26

↪ OU Réservez ICI votre ENTRETIEN OFFERT :


TOUTES MES SÉANCES SONT ACCESSIBLES EN VISIO !

225 vues

댓글


bottom of page